Résidences passives (non lucratives)

Le cadre légal actuel en matière d’immigration comprend une modalité appelée « résidence passive » jusqu’il y a quelques années. Cette autorisation de résidence ne comprend pas de permis de travail ni la réalisation d’activités économiques au pays.

Elle est très attrayante en raison de l’obligation de ne séjourner que 90 jours par an dans la Principauté et de la possibilité d’aspirer à la résidence fiscale en cas de planification correcte conforme aux critères de l’OCDE.

Ce type de résidence est idéal pour les chefs d’entreprises internationaux qui facturent leurs services exclusivement en dehors de la Principauté et pour les personnes qui souhaitent obtenir une rentabilité passive de leur patrimoine.

Ce mode de résidence est accessible via un investissement de 350.000€ en Andorre, majoré d’une caution de 50.000€ versée auprès de l’Autorité Financière Andorrane (AFA).

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.