Andorre : Luxe et excellence

Dans ce nouveau contexte international, clairement marqué par les réactions individuelles et collectives des États aux effets du Covid-19, l’Andorre s’efforce de redresser sa stratégie de développement économique en s’appuyant sur le « fait différentiel » et les nouvelles tendances du marché.

L’engagement pour le développement durable et le respect de l’environnement dans un cadre naturel incomparable, accompagné de l’air le plus pur du sud de l’Europe, marque la voie à suivre pour la nouvelle stratégie promotionnelle du pays. Précisément, pendant les périodes de confinement, de recueillement et de limitations de mobilité, les citoyens andorrans ont pu constater plus que jamais la beauté et la singularité de notre territoire et sont presque devenus involontairement de meilleurs ambassadeurs que nous aurions pu l’être auparavant.

L’Andorre se positionne comme l’écosystème parfait pour valoriser la paix, l’harmonie, l’équilibre entre corps, âme et esprit, le « Mindfulness », et par conséquent, l’attrait de ce tourisme différentiel, qui valorise plus que jamais une offre basée sur l’excellence de l’environnement et des services qui l’accompagnent.

C’est précisément la nouvelle image que projette l’Andorre qui a attiré l’attention de différents secteurs, tels que la santé, le sport, la technologie, le tourisme, le commerce et le secteur du luxe. Ce dernier, qui peut-être le moins évident a priori, semble également être là pour rester. En effet, le nouveau phénomène du luxe est à l’origine de nouvelles initiatives publico-privées visant à développer une nouvelle offre de produits et de services haut de gamme, le tout combiné avec les magnifiques infrastructures de neige et de montagne et qui, ensemble, peuvent contribuer à rendre plus visible que jamais tout ce dont ce « petit grand pays » est capable de réaliser.

Miser sur le luxe et l’excellence représente un défi très important, notamment en raison de la nécessité d’adapter les installations, les infrastructures et le personnel, aux exigences de cette nouvelle offre. La réflexion des entrepreneurs et des propriétaires à cet égard commence à être latente, ainsi qu’un besoin croissant d’optimiser la formation de nos travailleurs afin qu’ils soient à la hauteur de ce que demanderont les nouveaux consommateurs, sans oublier l’amélioration des communications par voie terrestre et aérienne, une question qui figure dans tous les agendas des autorités et des agents économiques.

Une offre orientée vers le luxe exigera bien sûr un investissement important dans de nouvelles installations et infrastructures, et bien entendu la capacité à séduire les grands groupes internationaux sera primordiale.

Cependant, la plus grande opportunité et la plus motivante découle du processus d’adaptation de notre peuple à ce grand changement qui se dessine peu à peu. L’excellence dans le service à besoin de la meilleure formation, et il y a beaucoup de travail à fournir. Formateurs et éducateurs d’un côté, employeurs et travailleurs de l’autre. Un grand effort qui entraînera une récompense, la pleine satisfaction de chacun, et surtout, l’amélioration du bien-être physique et émotionnel.

Bref, si en soi profiter de l’Andorre est un « luxe » et si l’engagement envers l’excellence culmine dans une démarche d’amélioration au profit de tous, on ne peut qu’y dédier des efforts, persévérance et un peu d’imagination, et bien sûr, bien l’expliquer à travers le monde et les résultats arriveront très prochainement.

La Direction

Augé Legal & Fiscal