Andorre : rigueur et engagement pour la cause européenne

Ces dernières semaines, certains médias sensationnalistes du pays voisin du sud, ont profité de la nouvelle sur l’actualité du transfert de résidence vers l’Andorre d’une personnalité célèbre dans le secteur du numérique et du divertissement, pour critiquer notre pays, mais aussi l’individu en question, pour avoir renoncé à contribuer avec le paiement de ses impôts aux besoins de son pays d’origine.

À partir de cette nouvelle, un débat a été engagé qui s’est élargi avec des déclarations de politiciens espagnols préconisant l’inclusion de l’Andorre dans la liste des pays considérés comme « paradis fiscaux » en ce qui concerne la réglementation fiscale espagnole et la réaction ultérieure des autorités andorranes défendant l’évolution irréprochable de notre pays en matière d’homologation avec l’Europe, sur le plan fiscal et dans son engagement ferme de transparence et d’échange d’informations fiscales en parfaite harmonie avec l’OCDE et l’UE.

Le Syndicat des techniciens du Ministère espagnol des Finances a réitéré le fait d’’introduire dans la liste des paradis fiscaux, les pays considérés comme ayant une « faible imposition » tels que l’Irlande, le Luxembourg, la République Tchèque et Chypre, en plus de l’Andorre, sur une approche qui est loin de la réalité que nous vivons dans notre pays, ayant une charge fiscale de 26,5%, supérieure à celle de nombreux pays de l’UE. En effet, ces dernières années, nous avons signé 24 accords d’échange d’informations fiscales et 8 accords visant à éviter la double imposition, auxquels s’ajoutent celles qui sont en cours de négociation avancée. Tout cela ne serait pas possible sans la rigueur, l’engagement et la transparence de l’Andorre.

L’Andorre n’est pas seulement un pays compétitif sur le plan fiscal, mais elle possède aussi des facteurs clés comme la qualité du système de santé, qui est considéré comme l’un des meilleurs du monde par The Lancet, avec l’environnement naturel, l’offre éducative et la sécurité des citoyens avec l’un des taux de criminalité les plus bas au monde.

Le syndicat des techniciens espagnol visé plus haut s’appuie sur les dommages que certaines multinationales ont causés aux caisses de certains États européens. Mais on ne peut pas comparer l’Andorre à l’un des pays qui ont accueilli historiquement ces entreprises. Dans notre cas, cela est différent, infiniment minuscule et insignifiant. En effet, il suffit de comparer les intérêts des grandes entreprises en Irlande ou au Luxembourg, pour comprendre le préjudice injustifié qu’elles veulent porter à l’Andorre. Nous verrons comment la discussion s’achèvera au sein de l’UE, mais l’Andorre doit impérativement rester en dehors de ce débat, car, au-delà de l’homologation et de l’engagement dans le contexte européen, nous n’avons jamais renoncé à notre souveraineté fiscale d’où découle un système de fiscalité et de recouvrement en proportion avec la structure et les besoins de notre État.

Il y a quelques jours, dans une émission de télévision, un personnage très connu du monde numérique a très clairement affirmé qu’après avoir vécu 5 ans en Andorre, même si son pays d’origine rabaissait la fiscalité au niveau andorran, il n’y retournerait jamais, car il a trouvé la paix, la stabilité, la santé et un environnement incomparable. C’est la seule réalité qui doit être prise en compte lors de l’évaluation de notre pays par ceux qui l’analysent ou la jugent. Nous sommes un petit pays vulnérable, mais avec des vertus qui le rendent unique. C’est pourquoi, de plus en plus de citoyens du monde, lassés de vivre dans de grandes villes en grande difficulté, cherchent une oasis de paix et d’harmonie comme l’Andorre, un pays dont celui qui le connaît, en tombe amoureux.

La Direction

Augé Legal & Fiscal

Voulez-vous contacter un de nos professionnels?

    Voulez-vous que nous vous contactions par téléphone?

    +376 803 636

    Si vous le souhaitez, vous pouvez nous appeler et nous répondrons personnellement à votre demande.

     

    Vous pouvez également contacter notre équipe de professionnels en envoyant votre demande à l’adresse suivante: info@augelegalfiscal.com ou en nous contactant via WhatsApp (Tél.: +376 33 33 76).