Andorre vers un avenir plus durable

Située en plein cœur des Pyrénées, l’Andorre offre une qualité de vie incomparable dans un environnement naturel enviable. 10% du territoire est reconnu par l’UNESCO comme site du patrimoine mondial, et nous nous efforçons à devenir le premier pays considéré Reserve de la biosphère mondiale. Protéger et prendre soin de l’environnement est d’une importance vitale.

Le pays s’engage à devenir de plus en plus durable en encourageant toute la population et ses visiteurs à participer activement à travers différents projets. L’Andorre travaille sur tous les aspects clés de la protection de l’environnement et a mis en œuvre les initiatives suivantes :

  • L’École Verte: Elle vise à intégrer la durabilité dans la vie quotidienne de l’école. L’année dernière, 100% des écoles publiques ont adhéré au programme « Escola Verda », qui représente 97% de l’ensemble des écoles du pays.
  • Collecte sélective des déchets: La population est de plus en plus sensibilisée au tri et à la collecte sélective. Le pays a mis à disposition des conteneurs de papier, carton, verre et emballages ainsi que des « mini-points propres » dans toutes les paroisses. En 2020, le taux de recyclage était de 47 %.
  • Réseau d’infrastructures vertes d’Andorre: Pour les amateurs de randonnées et de tourisme de montagne, le Plan Sectoriel d’Infrastructures Vertes du pays propose un ensemble d’itinéraires continus appelés « voies vertes » et d’espaces ouverts de grand intérêt paysager, environnemental et culturel qui permettent une mobilité durable et non motorisée.
  • Service de vélos électriques: La société CICLAND, en collaboration avec les municipalités et le gouvernement d’Andorre, on mit à disposition des points de location de vélos électriques sur tout le territoire avec des options d’abonnement annuel, de petite utilisation ou d’utilisation occasionnelle. L’accord avec le gouvernement d’Andorre, entre autres avantages, permet aux abonnements d’être utilisés pour l’utilisation de vélos mais aussi pour le réseau d’autobus national. Une très bonne initiative vers une mobilité durable qui permet de réduire l’impact du trafic routier, la consommation d’énergie et à améliorer la qualité de l’air.
  • Conservation de la faune: L’Unité de la faune du Département de l’environnement et de la durabilité, est responsable du suivi de la population et de la santé des différentes espèces d’animaux sauvages présentes dans le pays dans le but de préserver les espèces indigènes et leurs habitats naturels.
  • La première centrale de cogénération du pays: Elle a été mise en place en 2016. Son objectif est d’augmenter sa propre production d’énergie sur l’ensemble du territoire et de développer des énergies plus performantes, en évoluant vers un modèle énergétique plus durable et moins dépendant des sources extérieures. Depuis 2016, le pays a multiplié par cinq sa production d’énergie renouvelable.
  • Indicateurs environnementaux: Le Ministère de la Durabilité et de l’Environnement d’Andorre élabore des statistiques pour évaluer la situation à tout moment et analyser les progrès et l’évolution des indices environnementaux les plus essentiels du pays avec des données sur le recyclage, la collecte sélective, la qualité de l’air et des eaux superficielles, le climat, le bruit et le changement climatique.

Selon le dernier bulletin climatique, en 2020, la qualité de l’air était excellente ou bonne 96 % du temps, régulière 3 % du temps et médiocre ou mauvaise le 1 % restant.

23,5 millions de mètres cubes d’eaux usées ont été traités dans les stations d’épuration du pays, où il a été vérifié que 95 % des eaux superficielles ont été jugées excellentes ou de bonne qualité.

Les résultats obtenus par la qualité acoustique montrent que 84% des postes de contrôle répondent aux objectifs fixés au cadastre sonore.

  • Conventions internationales: L’Andorre a été adhéré à la Convention des Nations unies en 2010 pour s’engager à adopter des politiques nationales sur le changement climatique et pour promouvoir et soutenir le développement en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

Le Conseil et le Parlement européen sont parvenus à un accord sur la loi européenne sur le climat, qui établit un nouveau plan d’action beaucoup plus ambitieux en matière de réduction des émissions de CO2 pour parvenir à la neutralité climatique d’ici 2050.

  • Observatoire de la durabilité d’Andorre: C’est un centre de recherche qui a pour objectif principal de soutenir la recherche appliquée dans des projets liés à la durabilité sociale, économique et environnementale d’Andorre.
  • Ressource solaire: L’Organisation de l’énergie et du changement climatique et «Andorra Recerca i Innovació» ont lancé un nouvel outil numérique, appelé «potentiel solaire», qui fournit des informations d’orientation sur le potentiel énergétique, la rentabilité économique et les avantages environnementaux.

Actuellement, des panneaux photovoltaïques sont installés dans 95 infrastructures, déjà en fonctionnement, qui génèrent un total de 2,6 GWhs de production estimée, ce qui équivaut à la consommation énergétique de 752 foyers.

L’autonomie et la rentabilité, le respect de l’environnement, l’économie, la durabilité et la consommation locale sont garantis.

Les institutions andorranes accordent des aides telles que le «Pla Renova », qui peut accorder jusqu’à 40 % de subventions directes et des prêts préférentiels garantis par le Gouvernement pour permettre la transition énergétique.

  • Concours d’initiatives environnementales : Tous les citoyens, les écoles, les organismes publics, les entreprises et les organisations à but non lucratif peuvent y participer. Il a pour objectif de reconnaître et de mettre en évidence les projets et actions menés dans le pays, en récompensant les meilleures propositions environnementales prenant en compte la qualité de vie des personnes et de la promotion de l’économie circulaire.

De plus, comme nous l’avons expliqué en détail dans notre article “Andorra Airport: voler vers l’avenir » publié sur notre blog, le 17 décembre dernier, a été inauguré l’aéroport d’Andorre – la Seu d’Urgell, qui nous communique avec le reste du monde et aide à réduire l’impact sur le réseau routier du pays.

Une belle avancée pour notre petit grand pays qui s’est engagé à réduire sa dépendance énergétique et à augmenter la production d’énergies renouvelables pour un avenir plus durable.

Pamela Douangdara

Augé Legal & Fiscal