Le télétravail, outil de conciliation

L’article 81 de la loi 31/2018 du 6 décembre sur les relations du travail prévoit d’une façon très timide la conciliation entre la vie professionnelle et personnelle. Il n’y a aucun doute que la réalisation de cet objectif est un grand défi, auquel nous pouvons consacrer quelques réflexions.

Le but de cette conciliation consisterait en une formule magique par laquelle les obligations professionnelles peuvent être correctement remplies en un équilibre idéal avec le développement de notre vie personnelle.

Dans de nombreux cas, un horaire strict et peu flexible, de longues journées, des professions qui exigent de nombreux sacrifices et les activités liées au secteur du commerce et de l’hôtellerie complique cette conciliation, d’autant plus pour les familles ayant des enfants mineurs et qui ont besoin de plus d’attention et une logistique spécifique adaptée à leurs horaires scolaire et de loisir.

Avec la pandémie causée par le Covid-19, notre monde a été secoué, nos routines complétement bouleversées et notre façon d’affronter le quotidien n’a plus rien à voir avec ce qui était jusqu’à présent une vie en grande partie programmée, très dépendante de l’horaire et généralement définie comme une “vie normale”.

Tous les changements provoqués par l’arrivée de cette crise, n’ont pas seulement affecté les aspects de nos vies personnelle et professionnelle mais ont également mit à l’épreuve la résilience de notre tissu commercial, sa force économique et la manière de fonctionner, en incitant les entreprises à concevoir de nouvelles formules d’affaire qui leur permette de résister et surmonter cette crise.

C’est dans cette volonté de subsistance, et dans les limites établies par les mesures sévères mais nécessaires de confinement, que de nombreuses entreprises ont choisi de mettre en place le télétravail et d’encourager la transformation d’un petit coin du domicile de leurs employés en petite unité d’activité.

S’il est vrai que très peu de satisfactions sont comparable à la commodité de se retrouver chez soi mais, dans les circonstances actuelles, le télétravail peut devenir un véritable test pour notre force mentale car, outre le fait d’assumer nos responsabilités professionnelles, nous avons été contraints de combiner le télétravail avec notre rôle de parents à temps plein, professeur particulier, ou bien, moniteur de loisir tout en s’occupant des multiples tâches quotidiennes.

Cela étant dit, la possibilité de mettre en œuvre le télétravail a été un réel soulagement pour tous ceux qui, ayant à s’occuper de leurs enfants, ont pu assurer la continuité de leur travail sans conséquences majeures pour l’économie familiale.
En ce qui concerne les entreprises de notre secteur, l’activité s’est vue paralysée par les mesures mises en œuvre par notre Gouvernement affectant l’Administration publique et judiciaire, les notaires et autres collaborateurs professionnels, la capacité d’adapter nos modèle tout en mettant en œuvre le télétravail, a permis, malgré l’adversité et la baisse flagrante du chiffre d’affaires, de répondre à tout moment et à partir de ces petits noyaux d’activité improvisés, aux besoins de nombreuses entreprises et clients, en les conseillant et en les accompagnant dans cette période difficile.

Pour l’instant, le télétravail a été un excellent outil qui nous a montré que notre capacité professionnelle ne se limite pas à un espace physique spécifique, ni à une frange horaire stricte avec une routine monotone et répétitive mais peut être aussi une excellente formule magique qui nous permet de parvenir à cette conciliation tant désirée et nécessaire.

Les entreprises andorranes doivent certes encore digérer cette « digitalisation », mais cette crise, en plus de nous donner une grande leçon de vie nous forçant à une analyse approfondie de notre essence en tant qu’êtres humains, nous offre aussi la possibilité d’améliorer de nombreux aspects en adaptant nos modèles aux nouvelles technologies.

Par où commencer ? Avec les outils nécessaires pour pouvoir développer le télétravail : dispositifs technologiques, connexion sécurisée à nos serveurs, logiciels de gestion (ERP, CRM, et autres), outils de communication (Skype, Microsoft Teams, entre autres) et un bon système d’archive numérique qui permettra en outre d’économiser l’espace physique et les ressources administratives ainsi que la préservation de l’environnement facilitant grandement la consultation des données ou des documents. Cependant, il sera nécessaire de mettre en œuvre et/ou de renforcer les mesures de sécurité appropriées pour nous protéger du piratage informatique et assurer la protection de notre base de données, le tout, complété par une équipe composée de bons professionnels, engagés, responsables et impliqués.

Evidement que le télétravail ne nous sauvera pas miraculeusement de la crise économique que nous traversons actuellement, mais, il nous permettra certainement à conseiller nos clients à distance, n’importe où et n’importe quand, et non seulement pendant des situations comme celle que nous vivons aujourd’hui.

Diana Garmón

Augé Legal & Fiscal

Voulez-vous contacter un de nos professionnels?

Voulez-vous que nous vous contactions par téléphone?

+376 803 636

Si vous le souhaitez, vous pouvez nous appeler et nous répondrons personnellement à votre demande.

Vous pouvez également contacter notre équipe de professionnels en envoyant votre demande à l’adresse suivante: info@augelegalfiscal.com ou en nous contactant via WhatsApp (Tél.: +376 33 33 76).